02 août 2010

Le clan des Otori - Le silence du rossignol, de Lian Hearn

C'est grâce à Dolly, du blog Livres et compagnie, que mon attention avait été attirée sur le titre de cet ouvrage, dont j'ignorais qu'il était en réalité constitué à l'origine de trois livres successifs. Le silence du rossignol en est le premier opus, et j'étais presque sûre avant même de l'avoir commencé que ce récit allait énormément me plaire. Et je ne me suis pas trompée. Emporté par la voix narrative du jeune Tomasu, le lecteur plonge dans un univers à mi-chemin du conte et de l'histoire, sorte de Japon médiéval dont pourtant le... [Lire la suite]
Posté par Melmelie à 15:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 août 2010

J'ai rêvé de courir longtemps, de Ron Mc Larty

C'est à vrai dire le nom de Stephen King qui avait retenu mon attention lors de ce nouveau partenariat proposé par Blog-o-Book et les éditions Le Livre de Poche. Car le résumé de l'histoire, "Solitaire, obèse, alcoolique, dépressif, Smithy Ide se retrouve orphelin à quarante-trois ans. Sa vie aurait pu s’arrêter là. C’est là qu’elle va commencer. Il enfourche sa vieille bicyclette et, de New York à Los Angeles, il se met à pédaler, pédaler, pédaler…", ne m'attirait pas du tout. Mais le côté atypique du roman, l'engouement de S. King... [Lire la suite]
Posté par Melmelie à 14:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 juil. 2010

Tobie Lolness, de Timothée de Fombelle

J'avais acheté ce gros volume sur un coup de tête, à cause de sa couverture douceâtre et du titre qui me semblait étrangement mélancolique ; j'ignorais qu'il s'agissait d'un vrai succès de librairie, et de fait la littérature jeunesse n'occupant qu'une place réduite dans mes lectures quotidiennes, j'ai attendu plus d'un an - ou bien davantage, avant de me lancer dans sa lecture. Commencé quelques jours, abandonné pour d'autres horizons, le récit ne m'avait pas déplu mais il lui a fallu attendre le moment adéquat pour que je puisse... [Lire la suite]
Posté par Melmelie à 17:19 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 juil. 2010

La part de l'autre, d'E.E. Schmitt

D'E.E. Schmitt je connaissais déjà quelques ouvrages : La nuit de Valognes qui m'avait tout à fait déplu, et Lorsque j'étais une oeuvre d'art qui m'avait tout à fait amusée. J'avais machinalement acheté La part de l'autre il y a quelques mois, mais hésitais à le lire, tant le thème me faisait craindre de lire à nouveau les pires horreurs ; certes le livre était précédé d'une réputation intéressante, mais comment savoir ce qu'il allait en être vraiment ? Et pourtant nulle appréhension à avoir face à cette oeuvre, qui d'un sujet... [Lire la suite]
Posté par Melmelie à 09:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 juin 2010

Prémonitions, de L. J. Smith

Voici une trilogie destinée sans nul doute à un public "adolescent", et même plus spécifiquement à la gent féminine. Dans la lignée des grands succès récents de la littérature pseudo-fantastique, l'éditeur sort en un grand volume de 700 pages environ trois romans qui se succèdent et sont à l'origine parus dans les années 90. Je n'avais pas connaissance de toutes ces données lorsque je me suis proposée pour ce nouveau partenariat chez BOB, mais après tout je laisse à chaque livre sa chance, même si j'aurais dû me douter que ce genre... [Lire la suite]
20 juin 2010

Neige, de Maxence Fermine

C'est un tout petit livre, qui tient si légèrement dans la main qu'on se demande en le prenant quelle peut bien en être la substance. On pense, avec le titre, et le peu d'espace qu'occupent les différents petits chapitres, à quelque chose de vaporeux, et je n'aurais pas soupçonné qu'il s'agissait en réalité de l'art le plus blanc qui soit : la poésie. A travers le parcours initiatique d'un jeune poète, le texte s'écrit comme un poème, ponctué par la mélodie des mots, la beauté du sujet, la douceur sans mièvrerie qui se dégage à... [Lire la suite]
Posté par Melmelie à 16:31 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 juin 2010

La solitude des nombres premiers, de Paolo Giordano

Impossible pour moi d'écrire un billet dans la foulée de cette lecture si particulière, pour un roman dont je savais qu'il avait été maintes fois commenté, sans en savoir, comme à l'accoutumée, bien davantage. J'en avais presque oublié le titre lorsqu'au détour d'un rayon cette couverture familière, qui m'émeut déjà sans trop que je sache vraiment pourquoi, me rappelle qu'il s'agissait sans doute là d'une rencontre à ne pas manquer. Et en effet dès les premières pages l'on plonge dans une solitude particulière, et c'est ensuite en... [Lire la suite]
Posté par Melmelie à 11:25 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 juin 2010

Swap Happy Face

Voilà déjà plusieurs semaines que nous sommes nombreuses à avoir répondu à la proposition de Stephie et Stephanie pour le swap Happy Face ! Pour ma part, c'est Céline qui m' a swappée et j'ai vraiment apprécié le fait qu'elle ait cherché des choses pour me faire plaisir ! Voici un petit aperçu des paquets : Intrigant n'est-ce pas ! et à l'intérieur :   Une très jolie carte, très sympathique, 2 livres dont un que j'avais vraiment envie de lire, Neige de M. Fermine (l'autre sera une vraie découverte !) ; côté bonbons, un... [Lire la suite]
Posté par Melmelie à 09:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juin 2010

Le Livre sans nom, Anonyme

Voilà sans nul doute un titre et un nom d'auteur qui ne peuvent qu'attiser la curiosité du lecteur : un livre sans titre et anonyme, quel mystère cela peut-il bien dissimuler ? La couverture ne nous en apprend pas davantage, et il vaut mieux à mon avis se garder de lire même la quatrième si l'on veut garder à l'ouvrage tout son caractère énigmatique. Car des énigmes, il ne va cesser de s'en poser tout au long de l'ouvrage, et à l'image de cet aspect sombre qui caractérise les livres des éditions Sonatine, le récit plonge dans des... [Lire la suite]
Posté par Melmelie à 11:32 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 juin 2010

Zuleika Dobson, de Max Beerbohm

Zuleika Dobson - Une histoire d'amour à Oxford, est un bien étrange roman. Zuleika, petite-fille du recteur de l'université d'Oxford, est une femme irrésistible, de laquelle tous les hommes tombent follement amoureux, c'est l'idéal de la Femme incarné dans un personnage intouchable, dans une Angleterre élégante, au sein d'un milieu dandy que n'aurait pas désavoué Oscar Wilde. Les premières pages nous décrivent ainsi le personnage, son élégance, sa grâce, sa perfection, et les gens parfaits n'ayant pas d'histoire, on se demande bien ce... [Lire la suite]