J'avais une prévention particulière concernant ce petit livre, dont le pseudonyme d'auteur me faisait sourire par sa naïveté, à cause aussi d'une quatrième de couverture singulièrement peu engageante. La couverture elle-même ne me plaît pas, non plus, c'est tout de même la fine épaisseur du volume qui me conduit à l'ouvrir...


axlcendresEt puis je suis surprise, assez accrochée même. Je pensais que le style chercherait de place en place à me conquérir, et bizarrement il n'en est rien. L'histoire décrit la vie au pensionnat de deux jeunes garçons, élude avec une certaine adresse et pudeur ce qu'ils peuvent y subir - je craignais ici le cliché, et l'auteur s'en sort plutôt bien. Puis l'ascension progressive de ce jeune homme doté d'un QI supérieur; son désir de réussite, sa quête d'amour. C'est finalement dans la déception du personnage et dans son désir de table rase, dans la peinture d'un monde plus singulier et moins attendu, que le récit devient vraiment plaisant à lire, et on aime s'y laisser glisser sans trop en exiger. Une petite galerie de personnages sympathiques, une progression narrative simple, mais une tonalité particulière, légère, qui accompagne des réflexions  pas si bêtes, qui finalement m'amusent beaucoup. Une jolie chute, à laquelle je me suis laissée prendre... A suivre.